14 lieux incroyables au Costa Rica, l’un des plus beaux pays du monde

Vous ne connaissez pas le Costa Rica ? Niché au cœur de l’Amérique centrale, il vous enivre par ses paysages sauvages. Cette destination nature est une pure merveille pour celui qui prend le temps de s’immerger dans cet environnement protégé. Volcans, parcs, plages, rivières… abritent une faune et une flore extraordinaires. Embarquez pour les 14 sites les plus remarquables du Costa Rica !

Forêt de nuages de Monteverde

Lieu empli de mystères, ce type de forêt a… la tête dans les nuages ! Il s’agit d’une forêt tropicale embrumée. Luxuriante, celle de Monteverde abrite de nombreuses espèces végétales et animales. Orchidées, mousses, perroquets, quetzal resplendissant, etc. cohabitent dans cet espace naturel protégé. Les sentiers de randonnée mènent à de magnifiques panoramas et de belles cascades rafraichissantes.

La forêt de nuages de Monteverde au Costa Rica
123rf / Simon Dannhauer

Volcan Arenal

Ce tout jeune volcan de la Cordillère de Tilaran a connu sa première éruption il y a seulement 7 000 ans. Arenal est l’un des volcans les plus actifs du pays. En 1968, son activité ravagea les villages en contrebas. La dernière datant de 2010, l’ascension est encore dangereuse. C’est pourquoi le cratère culminant à 1 720 mètres n’est plus accessible au public. Il est néanmoins possible d’observer la vie volcanique depuis le lac, au pied d’Arenal.

Le volcan Arenal au Costa Rica
123rf / Rob Cicchetti

Sources chaudes d’Arenal

L’activité volcanique importante du Costa Rica est à l’origine d’autres phénomènes naturels, tels que l’apparition de sources d’eau chaude et de bains de boue bouillonnants ! On trouve de nombreux établissements autour de ses sources. On ira tremper les pieds dans celles du volcan Arenal, qui sont parmi les plus réputées du pays.

Les sources d'eau chaude au pied du volcan Arenal au Costa Rica
123rf / Michael Zysman

Parque Nacional Manuel Antonio

Inscrit Parc national en 1972, le Parque Manuel Antonio est une échappée très appréciée des amoureux de la nature. C’est un magnifique havre de paix qui ne couvre que 16 km². Afin de préserver cet environnement fragile, un quota quotidien de visiteurs a été instauré. Vous y verrez des singes, des lézards, des dauphins et bien d’autres animaux ! Le parc est bordé de jolies plages.

Parque Manuel Antonio au Costa Rica
123rf / Simon Dannhauer

Parque Nacional Corcovado

Pour faire face à la déforestation, le parc a été classé Parc national en 1975. Mais cela ne stoppa pas totalement la destruction. L’exploration de Corcovado se fait via les divers chemins aménagés. Quelle sera votre préférence ? Suivre la côte et apercevoir les tortues ou s’engager dans les terres pour peut-être croiser des singes, toucans et ocelots ?

Le parque Corcovado au Coasta Rica
123rf / Robin Runck

Playa Santa Teresa

Le Costa Rica est une belle destination pour les surfeurs ! Playa Santa Teresa est particulièrement réputée pour ses rouleaux. Le village jouxtant la plage se situe sur la péninsule de Nicoya. Maisons typiques des Caraïbes et hôtels de luxe composent Santa Teresa. C’est sur la playa de sable blanc que se réunissent les sportifs. D’autres activités sont proposées dans les environs (balades pédestres et équestres…).

Playa Santa Teresa au Costa Rica
123rf / Juhani Viitanen

Parque Nacional Tortuguero

La biodiversité du Tortuguero est exceptionnelle. Si l’on totalise les surfaces terrestres et aquatiques, la région s’étend sur environ 70 000 hectares ! Aventurez-vous dans la forêt dense et riche mais aussi sur la côte. C’est ici que viennent pondre de nombreuses tortues. Crocodiles, lamantins et différentes espèces marines évoluent également dans le parc.

Tortues dans le parque Tortuguero au Costa Rica
123rf / David Jallaud

Golfo Dulce

C’est sur la côte Pacifique, au sud du Costa Rica, que s’est formé le Golfo Dulce. Le fjord tropical impressionne par sa taille (75 km de long) et la beauté de ses paysages. Il englobe des zones protégées et abrite une faune abondante. Ainsi, vous pourrez y observer des requins baleines, des baleines, des tortues, des singes, des toucans, des serpents…

Le Golfo Dulce au Costa Rica
123rf / Lisa Strachan

San José, la capitale du Costa Rica

Récente capitale du pays (à partir de 1823), San José fut fondée dans la Vallée centrale en 1738. C’est sur ce plateau, entouré de montagnes, que la ville d’un million d’habitants vous ouvre les portes de son histoire. Contrairement à d’autres capitales d’Amérique centrale ou du Sud, San José est très peu dotée de monuments coloniaux. Mais on y découvre des sites intéressants, à savoir le Musée de l’Or, le Musée national, le Théâtre national, le Musée d’Art…

Le Musée d'Art de San José au Costa Rica
123rf / mark52

Parque Nacional de Cahuita

Le parc englobant la Pointe de Cahuita a pour mission de préserver la faune et la flore terrestres mais aussi le récif corallien. Il n’est certes pas le plus grand parc du Costa Rica mais il est l’un des plus visités. Entre les magnifiques plages et la forêt, le site est paradisiaque. Soyez attentifs ! Vous rencontrerez des paresseux, des singes capucins, d’impressionnants coraux…

La plage du parque de Cahuita au Costa Rica
123rf / nicousnake

Cerro Chirripo

Le majestueux sommet culmine à 3 820 mètres dans le Parque Nacional Chirripo. Pour l’ascension mieux vaut être bien équipé et habillé chaudement. Plusieurs chemins vous mèneront tout en haut. Au fur et à mesure de la montée, on remarque le changement de végétation et on découvre des lacs glaciaires. Du pic, une vue imprenable sur les deux côtes s’offre à nous.

Cerro Chirripo au Costa Rica
theowlhousecostarica.com

Cascade de Nauyaca

Direction la Côte Pacifique pour admirer la cascade de Nauyaca ! Peut-être la connaîtrez-vous sous l’appellation de cascade de Don Lulo. À pied ou à cheval, la balade est enchanteresse. Une première cascade plonge sur 20 mètres et une deuxième se jette 45 mètres plus bas. Il est tout a fait possible de profiter d’une baignade dans le bassin.

La cascade de Nayuaca au Costa Rica
123rf / Juan Martinez

Parque Nacional Rincon de la Vieja

Autre volcan très actif, Rincon de la Vieja impose sa silhouette dans le nord du Costa Rica. À l’instar du Volcan Poas, gravir ce relief jusqu’à son sommet est interdit de temps à autre à cause des éruptions de gaz. Des randonnées agréables sont proposées plus en contrebas, le long des cours d’eau. Sources d’eau chaude et bains de boue amuseront les plus aventuriers.

Bain de boue bouillonnant dans le parque Rincon de la Vieja au Costa Rica
123rf / Brian Lasenby

Volcan Poas

Volcan très actif, Poas marque régulièrement le paysage alentour par ses éruptions. Un cratère impressionnant a été dessiné en 1953. En avril 2017, l’accès au volcan a été fermé momentanément suite à des échappées importantes de fumée. Il faut donc rester sur ses gardes. Au sommet du volcan, des cratères se sont transformés en lacs turquoise. Des vapeurs toxiques s’en dégagent parfois.

Le volcan Poas au Costa Rica
123rf / Charles Wollertz