Lisbonne en 10 endroits que vous devez visiter une fois avant de mourir

Nous connaissons tous Lisbonne comme étant la capitale du Portugal. Nous connaissons tous (ou presque) le Sporting et le Benfica. Mais au fond, connaissons-nous réellement le bijou qu’est Lisbonne ? Découvrez-le tout de suite !

Publicité

1. La tour de Belém

A 20 minutes de tramway du centre de Lisbonne, Belém est sans aucun doute le monument le plus célèbre de la ville. Construite par le roi Manuel Ier, Elle a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983, en même temps que le monastère des Hiéronymites.

Katatonia82 / Cytyzeum

2. Le monastère des Hiéronymites

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983, en même temps que la tour de Belém, de laquelle il n’est qu’à quelques pas, c’est en 1502 que débute sa construction. Magnifique élément du patrimoine lisboète, c’est l’un des spots les plus touristiques de la capitale.

Publicité

https://lespetitspapiersdemoke.wordpress.com

3. Le Rossio

L’une des places centrales de Lisbonne, le Rossio (nom historique de la place Don Pedro IV) a longtemps été le siège de nombreuses célébrations, de révoltes populaires et d’exécutions publiques. Avec la gare éponyme d’un côté, et le Théâtre national Dona Maria II de l’autre, le Rossio est un lieu incontournable de la ville.

Publicité
http://www.citytrippy.nl/

4. L’ascenseur Santa Justa

Conçu en 1900 par l’ingénieur  Raoul Mesnier du Ponsard, l’Elevador do Carmo, comme il est parfois appelé par les locaux, était à l’origine actionné grâce à l’aide d’une machine à vapeur. Électrifié en 1907, iIl permet de relier la Baixa pombalina au Bairro Alto, deux quartiers populaires de Lisbonne.

Publicité
https://www.travel-in-portugal.com

5. Les ruines du couvent des Carmes

Etant à l’époque la plus grande église catholique de Lisbonne, le couvent des Carmes fut malheureusement détruit lors du séisme de 1755 qui fit au total entre 50 000 et 70 000 victimes. Seul témoin encore debout de la catastrophe, ses ruines se tiennent aujourd’hui encore fièrement à quelques pas de la rive du fleuve.

http://lesjolismondes.fr/

6. La cathédrale Santa Maria Maior

Située en plein coeur du quartier de l’Alfama, la cathédrale dénote dans son environnment. Sur le bord d’un trottoir au beau milieu d’une rue à pic dans laquelle s’enchaînent les voitures et les tramways, elle fait figure de monument hors de son temps. Visible des hauteurs, c’est une pépite d’architecture qui vaut le détour.

Lily6794 / promenadedanslisbonne.eklablog.com

7. Le pont du 25 avril

Pont suspendu surplombant le fleuve Tage, il est originellement nommé Pont Salazar, du nom du dictateur portugais au pouvoir à l’époque. Au lendemain de la révolution, cependant, il est renommé Pont du 25 avril, date de cette dernière. Composé d’une autoroute et d’une voie de chemin de fer, il est surplombé par le Cristo Rei, la statue du Christ Roi.

John Walters

8. Le monastère Saint-Vincent de Fora

Eglise et monastère Augustin, le monument fut construit de 1582 à 1627 par l’architecte italien Filippo Terzi. S’il est appelé Saint-Vincent « de Fora » (Saint-Vincent hors-les-murs), c’est parce qu’à l’époque de sa construction, il se trouvait en dehors des remparts lisboètes. S’il est aujourd’hui inclus à la ville, son histoire n’en demeure pas moins passionnante, et sa présence, une preuve de la capacité des civilisations à coexister à travers les époques.

https://www.oceando.de

9. Le quartier de l’Alfama

Magnifique quartier à deux pas du Tage, l’Alfama est connu entre autres pour ses représentations de fado (un chant traditionnel portugais), pour ses ruelles et maisons colorées et pour ses trams remontant des voies incroyablement raides. Considéré comme l’un des plus beaux spots de la capitale, le quartier de l’Alfama est absolument inévitable.

Ccaetano / Getty Images

10. Le quartier de la Mouraria

Situé non loin de l’Alfama, le quartier de la Mouraria se fait plus discret et moins visité par les touristes, et ce n’est pas plus mal. Vivant entre midi et deux grâce à ses nombreuses cantines peuplées d’habitués et d’habitants du quartier, il reste relativement calme le reste du temps. Offrant de nombreuses placettes magnifiques, de nombreux immeubles et maisons aux façades colorées et ou faïencées, c’est l’un des bijoux de Lisbonne.

Morgane Guichard