Les 13 lieux secrets et incroyables les mieux gardés de Paris

Le Paris des Parisiens n’est pas forcément le même que celui des touristes. Il existe également un 3e Paris, plus confidentiel, réservé à quelques happy-few, initiés et curieux. Soyez un privilégié, découvrez des rues, des musées, des jardins secrets, des lieux insoupçonnés qui vous révéleront le visage caché et insolite de Paris.

Publicité

La Petite Ceinture

Initialement longue de 32 km, cette ligne de chemin de fer est désaffectée depuis de nombreuses années. Elle fait le tour de Paris par l’intérieur des boulevards Maréchaux. Un endroit magnifique laissé à l’abandon. Depuis peu la mairie de Paris a demandé aux Parisiens leur avis sur l’avenir des lieux et certains tronçons ont d’ores et déjà fait l’objet de réaménagements (12e, 13e, 14e, 15e, 16e et 18e arrondissements). Mais il reste encore des passages secrets, emplis de silence et de mystères, à parcourir de manière clandestine, à vos risques et périls cependant !

petite ceinture paris

Publicité

Le jardin de l’hôtel d’Heidelbach

Annexe du musée Guimet, l’hôtel d’Heidelbach offre aux visiteurs un « Panthéon bouddhique », riche d’une collection unique en Europe de pièces sculptées. Les jardins, quant à eux, abritent un Pavillon de thé et sont un modèle de « zénitude » : bambous, petit ruisseau, pont de bois, véritable havre de paix au coeur du 16e arrondissement. Être zen à Paris, c’est possible !

Publicité

 

jardin du Panthéon bouddhique
JP Dalbéra

Actuellement fermé, l’hôtel d’Heidelbach,19 avenue d’Iéna, 16e arrondissement, rouvrira ses portes au mois de juin 2017.

Le Collège des Bernardins

Au milieu du XIIIe siècle démarre la construction du Collège des Bernardins, lieu d’étude et de formation pour les moines cisterciens. En 2001, le Diocèse de Paris rachète les bâtiments à la ville de Paris afin de redonner au lieu sa splendeur culturelle d’antan. Ce bijou de l’architecture cistercienne est désormais un lieu foisonnant d’activités intellectuelles et culturelles : débats, formations, rencontres, séminaires et expositions. La Table des Bernardins, entreprise d’insertion professionnelle, propose dans la majestueuse nef, un espace de restauration légère. Un cadre grandiose pour se sustenter en réalisant une BA, que demander de plus ?

Nef collège des bernardins, Paris

Collège des Bernardins 20 rue de Poissy, 5e arrondissement

Villa Santos-Dumont

À mi-parcours de la rue Santos-Dumont, se trouve une voie, Villa Santos-Dumont qui se termine en impasse. Dans cette ruelle pavée, vous observerez, de ravissantes maisons à étages, avec jardins et des façades couvertes de plantes grimpantes, mais également des lofts d’artistes agrémentés de verrières. Un cadre bucolique où vécurent Georges Brassens et des peintres renommés comme Fernand Léger et Zadkine. Vous pouvez également poursuivre votre visite dans le proche parc Georges Brassens, installé sur l’emplacement des anciens abattoirs de Vaugirard, en déambulant dans le « Jardin des senteurs », en contemplant le rucher ou encore les 700 pieds de vigne.

 

villa santos-dumont paris
Publicité
Mapio Villa Santos-Dumont, 15e arrondissement

Le musée Eugène Delacroix

Méconnue, la place de Furstenberg, l’une des plus charmantes et romantiques places parisiennes, cache une pépite : le musée Delacroix. La demeure du célèbre peintre et son atelier accueillent un ravissant musée de poche. Des œuvres majeures de l’artiste à qui l’on doit notamment « La liberté guidant le peuple » sont présentées. Un lieu à découvrir.

Delacroix_Museum Paris, 2

DIMSFIKAS Musée Delacroix : 6 rue de Furstenberg, 6e arrondissement

Les jardins du Palais de l’Élysée

Faites-vous partie de ceux qui pensent encore que ces magnifiques jardins n’ouvrent leurs portes que très rarement, lors des journées du Patrimoine et de la garden-party du 14 juillet ? Détrompez-vous, ils sont désormais ouverts le 1er dimanche de chaque mois à partir des beaux jours. Les 2 ha du jardin s’organisent autour d’une gigantesque pelouse, de bosquets, d’un labyrinthe et d’une fontaine. Foulez les allées et tentez d’apercevoir l’hôte des lieux.

Jardin palais Elysée 2
Ivan Yordanov Avenue Gabriel, entrée par la « Grille du coq », 8e arrondissement

Rue Crémieux

Burano, dans la lagune de Venise ou alors Portobello à Londres ? Non, Paris, rue Crémieux, tout simplement. Cette petite rue pittoresque, piétonne et pavée est bordée de maisons toutes semblables, à deux étages, aux façades très colorées qui arborent également de jolis trompe-œil. Un lieu réjouissant, rafraîchissant, qui vous donne envie de voir la vie en… rose !

Rue-crémieux-Paris
Love et confettis Rue Crémieux, 12e arrondissement

Église Saint-Étienne du Mont

Situé sur la Montagne Sainte-Geneviève, ce petit bijou architectural est quelque peu éclipsé par la présence immédiate du Panthéon, de la bibliothèque Sainte-Geneviève, de la mairie du Ve arrondissement. Pourtant, fait architectural rare, son harmonieuse façade mêle sur une structure héritée du Moyen-Âge, un décor datant de la Renaissance. L’autre particularité de cette église se trouve à l’intérieur avec un splendide jubé ouvragé (galerie transversale) qui est le seul de Paris. Deux excellentes raisons pour venir admirer les lieux.

Eglise St._Etienne-du-Mont,Paris,France
L of C Place Sainte-Geneviève, 5e arrondissement

Les galeries et autres passages couverts

Très en vogue au XIXe siècle, 24 passages accessibles au public subsistent encore dans la capitale. Situées à proximité du Palais-Royal, les galeries Vivienne et Colbert sont parmi les plus emblématiques de la Ville des Lumières. Contemplez des mosaïques colorées, des peintures, des colonnes et statues, admirez les vitrines d’élégantes boutiques, réalisez quelques emplettes, savourez un chocolat chaud… Le temps est suspendu.

Galerie_Colbert Paris
Galerie Colbert, Mérimée base Galerie Colbert : 6 rue des Petits-Champs, 2 rue Vivienne, / Galerie Vivienne : 4 rue des Petits-Champs, 2e arrondissement

Le plus grand Bouddha d’Europe

Dans le bois de Vincennes, trône la Grande Pagode. Récemment restaurée et inaugurée, cette pagode accueille un monumental Bouddha de 9 m de haut, recouvert d’or. Cette pagode siège dans 2 bâtiments originaux qui sont des vestiges de l’Exposition Universelle de 1931 : les pavillons du Togo et du Cameroun qui furent d’abord remisés avant d’être réaménagés pour cette nouvelle affectation.

Bouddha-Vincennes
MSB Centre Bouddhique du bois de Vincennes, 40 bis route de la ceinture du lac Daumesnil, 12e arrondissement.

Le cimetière Saint-Vincent,

Quand on évoque un cimetière parisien, tout le monde pense au célébrissime cimetière du Père-Lachaise. Renommé certes, pourtant ses nombreuses allées sont rarement encombrées et une visite s’impose. Le cimetière Saint-Vincent, situé sur la Butte Montmartre est quant à lui beaucoup moins connu et peu fréquenté alors qu’il accueille des sépultures imposantes et originales de personnes illustres : les peintres Eugène Boudin et Maurice Utrillo, les écrivains Marcel Aymé et Roland Dorgelès pour n’en citer que quelques-uns. Belle vue également sur les vignes de Montmartre.

Cimetière saint vincent Paris
FGormez 6 rue Lucien-Gaulard, 18e arrondissement

Jardin Catherine Labouré

Véritable havre de tranquillité, cet ancien potager conventuel est situé au cœur du quartier particulièrement animé de Sèvres-Babylone, avec le Bon Marché et l’hôtel Lutétia à quelques pas. Peupliers et tilleuls bordent de vastes pelouses, une longue pergola croule sous les feuilles des groseilliers et des noisetiers. Vous êtes bien à Paris, vous ne rêvez pas ! Après cette pause ressourçante, enchaînez avec la visite de la célèbre chapelle de la Médaille Miraculeuse où vous êtes certain de côtoyer des hordes de touristes venus des 4 coins du monde.

Jardin catherine Labouré Paris

M&J 29 rue de Babylone, 7e arrondissement

Musée Maxim’s

Pierre Cardin était un passionné de la Belle Époque et de l’Art nouveau. Pendant plus de 60 ans, le couturier a collecté des œuvres d’art. Sur 3 étages, ce musée situé au-dessus du restaurant « Maxim’s » présente dans un vaste appartement d’une courtisane de la Belle-Époque, une splendide collection de tableaux, bronzes, faïences, luminaires, des illustres mouvements artistiques du XXe siècle (fauvisme, surréalisme, cubisme, dadaïsme…).

musée maxim's Paris
Maxim’s Paris 3 rue Royale, 8e arrondissement