12 excellentes raisons de vous envoler pour Prague dès demain

La capitale tchèque fait partie des destinations européennes très tendances ces dernières années. Voici 12 lieux touristiques qui font de Prague l’une des plus belles capitale d’Europe.

Publicité

Le pont Charles

C’est bien l’attraction touristique numéro 1 de la ville de Prague, celle qui apparaît sur toutes les cartes postales de la ville. Le pont Charles, dont la première pierre fut posée au milieu du XIVe siècle, relie la vieille ville, Staré Město, avec le célèbre quartier de Malá Strana. Ce pont est le principal témoignage de l’amour du roi Charles IV pour Prague. Sans surprise, son nom fait écho à celui du monarque.

Flickr / Dmitry Lebedev
Flickr / Dmitry Lebedev

L’horloge astronomique

Vous ne pourrez pas louper cette impressionnante horloge astronomique, située sur la façade Sud de l’hôtel de ville, place de la Vieille-Ville de Prague. Datant de 1410, cette horloge se fait entendre chaque heure, jusqu’à 21 heures, marquant le rythme de la vie des Pragoises et Pragois !

Publicité

Flickr / Ulf Liljankoski
Flickr / Ulf Liljankoski

La cathédrale Saint-Guy

Son architecture gothique en a séduit par millions. La première pierre de cette cathédrale fut posée en 1344, sous le règne de Charles IV, pour une oeuvre qui ne sera complètement finie qu’en… 1929 ! Un destin qui fait penser à celui de la Sagrada Familia de Barcelone.

Publicité
Flickr / Mattia Panciroli
Flickr / Mattia Panciroli

Le château-fort de Prague

Si André Breton a baptisé, en son temps, la capitale tchèque comme « la capitale magique de l’Europe », c’est sans doute grâce à ce fabuleux château. Celui-ci, où siégèrent les rois de Bohème puis les empereurs du Saint-Empire romain germanique et les dirigeants de l’époque contemporaine, surplombe la ville de Prague depuis la colline Hradčany.

Flickr / Tjflex2
Publicité
Flickr / Tjflex2

L’Eglise Saint-Nicolas

L’église Saint-Nicolas de Malá Strana, de son nom complet, fut construite par les jésuites entre les VIIe et XVIIIe siècles. C’est un véritable bijou d’architecture baroque. En témoigne cette superbe vue aérienne:

Flickr / Elsie Lin
Flickr / Elsie Lin

Jardins et palais Wallenstein

Quoi de mieux pour vous mélanger à la foule d’autochtones qu’une visite dans les jardins d’une ville ? Les jardins du Palais Wallenstein, étape incontournable de votre séjour touristique, sont également un lieu de flânerie privilégié pour les Pragois !

Flickr / Tjflex2
Flickr / Tjflex2

Musée du communisme

Absent de la plupart des guides touristiques, le musée de communisme de Prague constitue pourtant une visite historique pertinente pour ceux qui souhaiteraient avoir un aperçu de ce passé… pas si lointain ! A seulement un quart d’heure de marche du Pont Charles, le musée du communisme se trouve dans une rue hyper commerciale, coincée entre le plus connu des fast-food étatstuniens et des grandes enseignes de multinationales de prêt-à-porter. Un décor pour le moins hétéroclite donc!

Flickr / Mark Surman
Flickr / Mark Surman

La place Venceslas

Autrefois connue comme la place du Marché aux chevaux, cette place porte depuis 1848 le nom de Venceslas, en hommage au saint-patron du pays, Venceslas Ier de Bohême, dont la statue surplombe le panorama fleuri.

Flickr / Cha già José
Flickr / Cha già José

Le cimetière juif de Prague

Niché en plein Josefov, le quartier juif de la capitale tchèque, c’est l’un des plus vieux cimetières juifs du Vieux Continent. Parcourez le désordre ambiant, en zigzaguant au milieu des quelques 12000 pierres tombales.

Flick / Tjflex2
Flick / Tjflex2

La maison municipale

Ce lieu abrite en son sein une salle de concerts, une autre d’exposition, un café et un restaurant de style Art nouveau. La maison municipale de Prague, Obecní dům pour les intimes, est ornée de vitraux somptueux, à ne manquer sous aucun prétexte.

Flickr / seandalai
Flickr / seandalai

Le monastère de Strahov et sa bibliothèque théologique

C’est l’un des plus vieux monastères de la République Tchèque. Il cache secrètement une librairie théologique somptueuse (photo). Outre les innombrables ouvrages, vous observerez avec attention les magnifiques globes astronomiques datant du XVIIe siècle.

Flickr / Jorge Caballero Salillas
Flickr / Jorge Caballero Salillas

Le mur de Lennon

Pour finir en culture, passons des livres à la musique. Retour dans le quartier de Malá Strana où vous attend un mémorial à l’hommage de l’incontournable chanteur des Beatles, John Lennon. Un site qui ne finit de s’enrichir des contributions des visiteurs du monde entier. Et ce depuis les années 1980 !

Flickr / Shawn Harquail
Flickr / Shawn Harquail