10 photos qui vont radicalement changer votre vision de ce bijou qu’est l’Islande

Bijou du nord, l’Islande est malheureusement encore trop méconnue. Pays de glace et de feu, il abrite de nombreux volcans, lagons et geysers qui feront sans aucun doute rêver les plus casaniers d’entre nous. Nous serions fort surpris qu’après avoir découvert les différents spots proposés ci-dessous, vous ne souhaitiez pas vous-même aller y faire un tour !

Publicité

Le Strokkur

Connu comme étant l’un des plus beaux geysers du pays, le Strokkur est avant tout le plus actif. Contrairement à de nombreux autres geysers pouvant rester en sommeil des années durant, le Strokkur produit une éruption toutes les 5 à 10 minutes.

Tatyana Kildisheva

Landmannalaugar

Signifiant litteralement « Les bains chauds des gens du pays », Landmannalaugar est une région du pays particulièrement touristique. Située près du volcan Hekla dans le sud du pays, on y vient de loin pour ses sources thermales, son paysage d’un autre monde et les activités qu’on y propose, telles que la randonnée ou les promenades à cheval.

Publicité

http://www.islande24.fr/

Le mont Maelifell

Cône parfait recouvert de mousse, le mont Melifell est l’un des spots islandais les plus emblématiques. Encadré par un paysage noir désertique, il culmine à 1138 mètres. Formé par les éruptions qui ont eu lieu dans la région, on estime son âge à plus d’un million d’années.

Publicité
https://www.extremeiceland.is

Kirkjufell

Montagne isolée située sur la péninsule de Snæfellsnes, dans l’ouest islandais, son nom signifie littéralement « Montagne église ». On trouve de nombreuses cascades dans ses environs, et le lieu est réputé pour le spectacle d’aurores boréales qu’il offre la nuit.

Publicité
Frederic Huber / Flickr

La grotte glacée de Skaftafell

Située dans l’ancien parc national du même nom, la grotte de Skaftafell offre chaque hiver (la seule période où la visiter est sans danger) un spectacle magnifique. Si le parc qui l’abrite impose un certain nombre de règles (aucune cueillette, randonnée hors des chemins tracés…), la simple vue de ces sous-sols glacés les justifie amplement.

Orvar Thorgeirsson

Le lagon bleu, Grindavík

Créé de toutes pièces dans une zone volcanique, au milieu des champs de lave et de lichen, le lagon bleu est une station thermale artificielle aussi belle que réputée. Située à seulement 40 minutes de la capitale, Reykjavik, la station va entamer un certain nombre de travaux pour augmenter sa superficie dès 2017.

Aanchal Karnwal

Hallgrímskirkja

Unique élément architectural de cette liste, la Hallgrímskirkja est une église luthérienne située dans le centre-ville de Reykjavik. Construite de 1945 à 1986 par l’architecte Guðjón Samúelsson, elle est en bêton et sa flèche mesure 75 mètres.

http://wallpapers.brothersoft.com/

Gullfoss

La « chute d’Or » en français, Gullfoss est une succession de deux cascades situes sur la rivière Hvítá. Tenant son nom de l’arc-en-ciel qui apparaît souvent au dessus, elle forme, avec les sites de Geysir et Þingvellir le « Cercle d’Or », une attraction particulièrement touristique.

http://gullfoss.is/

Seljalandsfoss

Chute d’eau de 65 mètres de hauteur, Seljalandsfoss est dotée d’une particularité qui lui est propre : on peut en effet passer derrière la cascade, obtenant ainsi une vue encore plus impressionnante que celle que l’on a de face.

http://qqpart.com/

Jökulsárlón

Le Jökulsárlón ou « lagune du Glacier » est le plus célèbre et plus grand lac proglaciaire d’Islande avec environ 200 mètres de profondeur. Apparu entre 1934 et 1935, sa superficie est d’environ 18 km2. Avec son point le plus profond à 260 mètres, c’est également le lac le plus profonds du pays.

Somchaij / Fotolia